Qu'est-ce que le rééquilibrage alimentaire ?

Le rééquilibrage alimentaire est particulièrement tendance ces dernières années. Après l’essor des régimes en tout genre, et le constat qu’ils n’étaient ni efficaces, ni bons pour la santé, le rééquilibrage alimentaire fait son apparition et fait beaucoup parler de lui. Pourtant parfois, le rééquilibrage alimentaire est en réalité un nouveau régime caché sous un intitulé plus acceptable.

Maculés d’injonctions et d’interdits en tous genres, véhiculés par les réseaux sociaux à coup d’avant/après spectaculaire, le terme de rééquilibrage alimentaire se voit associé aux nouveaux régimes.

Cependant, si on repart de l’origine d’un rééquilibrage alimentaire et de son objectif premier, il s’agit de reprendre de bonnes habitudes dans son alimentation, consommer mieux, plus vrai, pour permettre à son organisme de fonctionner correctement. Il n’est pas nécessairement question de perte de poids en premier lieu.

Mais effectivement, si votre corps est habitué à être malmené par l’alimentation (entre autres), effectuer quelques ajustements à ce niveau aura probablement pour impact de lui redonner un poids qui lui convient mieux.

Voici quelques astuces pour commencer à rééquilibrer votre alimentation

Comment rééquilibrer son alimentation ?

Mangez vrai !

Personne n’est sans savoir que pour adopter une alimentation équilibrée il faut éviter de consommer des produits industriels, ultra transformés, des fast food etc. Cette étape est la première à enclencher si on souhaite redonner à son corps le carburant le plus approprié pour qu’il fonctionne correctement.

Lorsqu’un produit brut est transformé ou ultra transformé, les étapes d’industrialisation viennent détériorer la qualité des nutriments qu’ils contiennent, ils perdent alors une bonne partie de leur intérêt nutritionnel. Sans parler des nombreux additifs que l’on y ajoute pour favoriser l’aspect, la stabilité, la conservation et j’en passe.

Mais du coup, qu’est-ce qu’un aliment brut ?

Et bien un aliment brut, c’est un aliment qui n’a pas subi, ou peu de transformation industrielle. Voici un exemple :

– La courgette : Aliment brut
– Les courgettes surgelées en rondelles Picard : Aliment transformé (Oui oui, on a bien transformé la courgette, on ne la trouve pas en rondelle dans la nature)
– Le gratin de courgettes prêt à réchauffer : Aliment ultra transformé

Alors attention, il n’est pas nécessaire de bannir les légumes surgelés, au contraire, ils sont parfois bien meilleurs en termes de qualité nutritionnelle que la courgette qui est dans votre frigo depuis une semaine.

Au quotidien, privilégiez les aliments les plus bruts possibles.

Mangez coloré !

Vous voulez vous assurer de manger équilibrer ? Colorez vos assiettes. Chaque couleur de légume apporte son lot de bons nutriments en plus des différentes saveurs. En variant les couleurs et les textures dans vos assiettes, vous vous assurez de couvrir une bonne partie de vos besoins santé et surtout de ne pas vous ennuyer.

Alors bien sûr, il n’est pas nécessaire de chercher à reproduire les bols multicolore d’Instagram ou Pinterest, mais pensez à manger de toutes les couleurs lors de vos différents repas. Laissez-vous porter par vos sens lorsque vous faites vos courses, et laissez votre créativité prendre le dessus.

Ne vous préoccupez pas de l’esthétisme de vos assiettes (enfin sauf si vraiment vous y tenez), contentez-vous de casser la routine pour vos papilles, et votre corps vous le rendra.

Mangez gourmand !

Oui oui, il n’est pas question de bouder son plaisir lorsque l’on cherche à rééquilibrer son alimentation. Si manger devient un calvaire, comment voulez-vous que ce rééquilibrage soit pérenne?

Lors de mes accompagnements et grâce aux différents contenu que je vais proposer au fur et à mesure, vous découvrirez différentes astuces pour vous régaler sans faire souffrir votre corps.

Commencez à jeter un oeil du côté de votre placard à épices. La meilleure façon de pimper un plat sans en alourdir la consistance.

Il n’est pas nécessaire de vous constituer un placard à épices digne d’un rayon de supermarché, parce qu’en réalité, vous finirez par avoir vous épices chouchou, par connaître les associations que vous aimez et qui marchent à tous les coups.

Je vous partagerai très prochainement mes épices et aromates préférées et avec quoi j’aime les associer.

Mangez à votre faim !

Ce conseil-là, est peut-être le plus compliqué à appliquer au quotidien. Nos habitudes de vie et de consommation nous poussent depuis des années à manger sur le pouce, à faire des repas gargantuesques lorsque nous invitons des amis, sommes en vacances pour fêter Noël. Pourtant après ces repas, nous sommes nombreux à déboutonner le pantalon ou avoir des aigreurs d’estomac, parce que l’on n’a pas écouté nos sensations de satiété.

A l’inverse, nombreux sont ceux qui se restreignent, mangent sur en 3 minutes, absorbés par un dossier méga urgent à boucler et ne réalisent pas qu’elles n’ont pas suffisamment mangé pour tenir le reste de la journée.

Manger en conscience est une chose très difficile à faire, surtout lorsque nous sommes submergés par nos émotions ou passionné par la journée que nous raconte notre conjoint(e) (je ne parle même pas de le dernier épisode d’une série), et donc on peut avoir tendance à continuer de manger, parce qu’il reste du fromage sous nos yeux, pour ne pas gâcher, ou parce que c’est vraiment trop bon…

Écouter sa faim est un point essentiel d’une relation saine avec la nourriture. Moi la première, je travaille ardemment à respecter mon corps et mes sensations de faim, et quelle fierté de réaliser que je me suis écoutée, sans quoi j’aurais par exemple subi ma digestion pendant des heures.

Les faux pas du rééquilibrage alimentaire

Les aliments interdits

Dans la culture des régimes, voire du rééquilibrage alimentaire au sens qui est véhiculé de nos jours sur les réseaux sociaux, de nombreux aliments sont à bannir de nos habitudes alimentaires. Mais le cerveau n’est-il pas constitué de telle sorte à nous donner une irrésistible envie de transgresser les interdits ? Plus on nous empêche de faire ou manger quelque chose, plus ne sommes-nous pas obsédé par cet interdit ?

Oubliez totalement l’idée que vous devez cesser la pâte à tartiner ou les fastfood. Plus vous vous l’interdirez, plus vous en aurez envie. En revanche, tout est une question d’équilibre. Un fastfood de temps en temps pourquoi pas, un fastfood toutes les semaines, on n’est plus dans l’équilibre.

Oubliez la notion de cheat meal et de craquage, mais pensez à nourrir votre corps avec le meilleur, au maximum. Un bon burger maison ou dans une brasserie ne vaut-il pas mieux qu’un big mac ?

Une pâte à tartiner artisanale ne peut-elle pas aussi remplacer le nutella.

Bon et puis même si votre big mac et votre nutella et vous c’est une histoire d’amour si fusionnelle que les remplacer serait de la tromperie, apprenez à limiter et doser. Les moments où vous vous retrouverez ne seront que meilleurs. (Ou alors vous réaliserez que le burger maison c’est vachement meilleur et…. bon ok j’arrête)

Intellectualiser ses repas

Le décompte des calories c’est fini ! Bon attention, je parle du cas où vous n’avez aucun problème de santé majeur, sinon ce n’est pas un coach en nutrition qu’il faut consulter.

Pour avoir un rapport sain avec l’alimentation, il faut se détacher du contrôle, il faut comprendre le fonctionnement d’une alimentation équilibrée, il faut écouter son corps et ses réactions lorsque l’on mange tel ou tel aliment et le respecter au maximum. Compter les calories ingérées chaque jour, peser ses protéines ou encore s’empêcher d’ajouter une cuillère d’huile dans un plat pour ne pas dépasser la quantité de lipide par jour vous mènera droit vers les troubles du comportement alimentaire.

Si vous êtes au restaurant, et que le plat bien gras vous attire plus que la salade fraîcheur, ne réfléchissez pas avec votre raison, faites-vous plaisir. Si votre alimentation est équilibrée 80% du temps, vous n’avez même pas de raison de vous poser de question.

Écoutez ce dont votre corps à besoin, pas votre tête.

Compenser les excès

Les vacances, les fêtes de fin d’année, une soirée où l’on s’est fait plaisir… La vie ne manque pas d’occasion de faire craquer les coutures du jeans. En générale après plusieurs excès, notre corps nous envoie des signaux : ballonnements, inconfort ou acné, qui nous pousse à prendre des décisions radicales pour tenter d’effacer ces quelques jours de folie.

Or, compenser un excès par un jeûne drastique ou une alimentation hypocalorique, pensant annuler les effets des repas précédant n’est pas une bonne idée.

La solution, lorsqu’on rentre de vacances et qu’on a abusé du vin blanc et des frites à la mayonnaise, c’est tout simplement de reprendre une alimentation équilibrée. Retourner au marché, cuisinez vos légumes préférés, votre équilibre va vite se remettre en place et les ballonnements des vacances ne seront qu’histoire ancienne.

> Découvrez les 5 erreurs courantes lorsque l’on début un rééquilibrage alimentaire (je les ai faites, et sûrement vous aussi)